Les ventes de logements anciens ont rebondi plus que prévu aux États-Unis en mars, selon des chiffres publiés jeudi par l'Association nationale des agents immobiliers américaine (NAR).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Elles ont progressé de 6,8% par rapport à février (en données corrigées des variations saisonnières) pour atteindre un niveau correspondant à 5,35 millions de transactions en rythme annuel.

Les analystes estimaient que la hausse serait moins forte et attendaient  5,29 millions de ventes en rythme annuel.

En glissement annuel, les reventes de logements ont augmenté pour le neuvième mois d'affilée, de 16,1%.

La NAR attribue la hausse des transactions du mois à l'approche de l'échéance du crédit d'impôt accordé aux acheteurs d'un bien immobilier (fin avril) et à des conditions de marché «favorables» après le mauvais temps qui avait pesé lourdement sur l'activité en février.