Les ventes de logements neufs aux États-Unis sont reparties à la hausse en février, mettant fin à six mois consécutifs de baisse qui les avaient amenées à leur plus bas niveau historique.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est ce qui ressort des chiffres publiés mercredi par le département du Commerce.Ces ventes ont augmenté de 4,7% par rapport à janvier, pour atteindre 337 000 unités à un rythme annuel. Cette hausse a surpris les analystes, qui s'attendaient à un nouveau recul.

Mais février reste le deuxième mois de ventes les plus faibles depuis la première publication de cette statistique en 1963. Le record de janvier a été de 322 000 unités, chiffre révisé à la hausse (309 000 initialement annoncé).

Sur un an, les ventes de logements neufs sont en chute de 46,1%.

Le marché a continué à ressentir les effets de la chute de la construction résidentielle.

En données corrigées des variations saisonnières, le stock des logements neufs à vendre à la fin de février, à 325 000 unités (plus bas depuis avril 2002), a reculé de 4,1% par rapport au mois précédent, et de 30,8% par rapport à un an plus tôt.

Vu la faiblesse de la demande, cela représente encore 12,2 mois de commercialisation au rythme des ventes de février, contre 12,9 mois en janvier.

Le prix médian de vente a lui aussi reculé, de 6,0% par rapport au mois précédent, pour tomber à 200 900 dollars. Il est au plus bas depuis décembre 2003.