Performance Sports Group, l'exploitant de l'équipement sportif de marque Bauer, se retrouve avec un premier trio composé de trois joueurs d'impact.

Publié le 27 oct. 2016
Richard Dufour LA PRESSE

Le conglomérat montréalais Power Corporation - par l'entremise de sa filiale Sagard Capital - a indiqué jeudi être en pourparlers confidentiels avec le gestionnaire d'actifs Brookfield Asset Management entourant l'avenir de Performance Sports Group. Sagard est le plus important actionnaire de Performance Sports Group avec une participation de 17%. Brookfield est le deuxième actionnaire en importance du fabricant d'équipement sportif en difficultés avec 13% des actions en circulation.

Lundi, Sagard avait fait une annonce similaire à celle d'aujourd'hui en indiquant être en discussions avec le conglomérat financier torontois Fairfax Financial.

Performance Sports Group a jusqu'à vendredi pour déposer ses états financiers annuels vérifiés afin d'éviter de se placer en défaut face à certains créanciers. L'entreprise du New Hampshire, qui avait son siège social à Montréal il y a une quinzaine d'années, avait fait savoir à la mi-août ne pas être en mesure de présenter ses états financiers en raison d'une enquête interne menée par le comité d'audit.

La même semaine, les dirigeants avaient révélé que l'entreprise faisait l'objet d'une enquête de la Securities & Exchange Commission et des autorités canadiennes. La compagnie fait aussi face à un recours collectif de la part d'actionnaires mécontents.

Performance Sports Group avait perdu 66 % de sa valeur boursière en une seule séance en mars dernier après avoir lancé un important avertissement au sujet de sa rentabilité. L'entreprise compte une centaine d'employés à son Centre d'innovation de Blainville, dans les Laurentides.