Source ID:; App Source:

La baisse du huard nuit à la concurrence étrangère, dit Canam

Le fabricant de structures en acier Groupe Canam (T.CAM)... (Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le fabricant de structures en acier Groupe Canam (T.CAM) observe une diminution de la concurrence au Canada de la part des firmes étrangères.

Selon le chef de la direction de Canam, Marc Dutil, le recul du dollar canadien, la baisse de l'activité dans le secteur pétrolier et la reprise économique aux États-Unis ont convaincu ses rivales américaines de se concentrer sur des marchés plus près de chez eux.

«Ces trois choses ont rendu le marché canadien moins attrayant aux autres et nous avons connu, pour notre part, une bonne performance», a affirmé jeudi M. Dutil, après la publication des plus solides résultats trimestriels du Groupe Canam en sept ans.

La société de Saint-Georges a affiché un bénéfice de 13,8 millions $ pour son quatrième trimestre clos le 31 décembre, en hausse de 28 % par rapport à la même période un an plus tôt, grâce à la demande croissante pour la construction de ponts et d'immeubles.

Son bénéfice par action s'est établi à 33 cents, contre celui de 10,8 millions $, ou 26 cents par action, de la même période de l'année précédente.

Les ventes ont progressé de 36 % à 383,6 millions $, essentiellement grâce à la demande pour les poutrelles d'acier et les tabliers métalliques, ainsi que pour l'acier de construction lourde et légère.

Les analystes s'attendaient à ce que Canam réalise un bénéfice de 32 cents par action à partir de revenus de 342,4 millions $, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Le regain d'activité a fait en sorte que la société a rappelé des travailleurs qui avaient été mis à pied, ajoutant ainsi 350 emplois dans l'ensemble de sa main-d'oeuvre. Canam compte actuellement environ 3900 employés.

M. Dutil a précisé que le marché albertain, même s'il est soumis à une certaine pression, fonctionnait toujours, tandis que celui de l'Ontario s'améliore lentement.

Canam fournit notamment l'acier utilisé pour la construction de la Rogers Place, le nouvel amphithéâtre des Oilers d'Edmonton, qui devrait ouvrir ses portes à l'automne 2016.

Mais c'est la reprise économique aux États-Unis, où Canam obtient 80 % de ses revenus, qui apporte le plus de nouveaux contrats à Canam. Le carnet de commandes de la société a augmenté de 70 % en un an pour atteindre plus de 1 milliard de dollars.

Canam a fourni des structures d'acier pour plusieurs stades de sports aux États-Unis et s'attend à obtenir de nouveaux contrats pour des installations de soccer, de hockey et de football. La société s'intéresse aussi à d'autres contrats, incluant des aéroports, des centres de congrès et des centres de distribution.

Pour l'ensemble de 2014, le bénéfice de Canam a reculé de 6 % à 29,3 millions $ malgré de meilleures ventes, essentiellement en raison des difficiles conditions hivernales dans le nord-est des États-Unis au premier trimestre.

Les températures froides de cet hiver sont moins contraignantes et ne devraient retarder les grands projets que d'un jour ou deux, a observé M. Dutil.

Selon l'analyste Sara O'Brien, de RBC Marchés des capitaux, les meilleures marges et Canam et son plus gros carnet de commandes devraient permettre à son bénéfice par action de connaître une croissance de plus de 10 % en 2015 et en 2016.

L'action de Canam a pris jeudi 79 cents, soit 6,5 %, à 12,94 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer