Source ID:; App Source:

United Technologies affecté par la crise européenne

United Technologies est notamment la société mère de Pratt... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

United Technologies est notamment la société mère de Pratt & Whitney Canada.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
HARTFORD, Connecticut

Le directeur financier de United Technologies, Greg Hayes, a affirmé jeudi que la croissance des revenus du géant de l'aéronautique devrait en partie souffrir de la faiblesse de l'économie européenne, en 2013.

M. Hayes a indiqué à des analystes que la société de Hartford, au Connecticut, maintenait son estimation d'un bénéfice net par action de 5,85 $ US à 6,15 $ US sur l'ensemble de l'année.

Le dirigeant a cependant ajouté que l'entreprise s'attendait à ce que la croissance de ses revenus se situe au milieu de la prévision de trois pour cent à cinq pour cent faite en décembre, exception faite des acquisitions, plutôt que dans la partie supérieure de cette estimation.

En décembre, United Technologies avait dit s'attendre à ce que ses revenus - en tenant compte de l'acquisition du fabricant de pièces pour le secteur de l'aérospatiale Goodrich - augmentent de 10 pour cent à 12 pour cent, pour un total atteignant entre 64 milliards $ US et 65 milliards $ US.

Les analystes consultés par FactSet prévoient un bénéfice net de 6,11 $ US par action sur des revenus de 65,53 milliards $ US.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer