Le groupe agroalimentaire américain Kellogg (K), leader mondial des céréales pour le petit déjeuner, a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 30% pour le premier trimestre, supérieur aux attentes du marché.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur les trois premiers mois, le groupe a dégagé un bénéfice de 418 millions de dollars contre 321 millions un an plus tôt, selon un communiqué publié jeudi.

Hors exceptionnels, le bénéfice net par action s'établit à 1,09 dollars, alors que les analystes n'attendaient que 94 cents.

Le groupe a confirmé ses prévisions pour 2010, notamment une progression du bénéfice par action de 11 à 13% et des ventes en hausse de 2 à 3%.

En 2009, le bénéfice par action avait été de 3,96 dollars. Le groupe avait enregistré des ventes de 12,575 milliards de dollars sur cette période.

«En restant concentrés sur notre stratégie, nous publions des résultats solides au premier trimestre en dépit des pressions sur certains de nos produits», s'est félicité le directeur général David Mackay, cité dans un communiqué.

Les ventes ont progressé de 5% à 3,32 milliards de dollars. Le marché tablait sur 3,29 milliards. Elles ont gagné 3% sur le marché nord-américain et 9% à l'international.

Le conseil d'administration du groupe a approuvé un plan de rachats de titres de 2,5 milliards sur trois ans.

Le titre a clôturé jeudi à la Bourse de New York à 52,58 dollars.