Source ID:; App Source:

Dorel supprime environ 200 emplois à Bedford

Le président de Dorel, Martin Schwartz.... (photo: CP)

Agrandir

Le président de Dorel, Martin Schwartz.

photo: CP

La Presse Canadienne
Montréal

Le fabricant montréalais de bicyclettes Industries Dorel (TSX:DII.B) a annoncé jeudi la suppression d'environ 200 emplois à son usine de bicyclettes établie à Bedford, dans l'État de la Pennsylvanie.

Cette décision s'inscrit dans le cadre d'une opération de rationalisation qui permettra également l'implantation de «centres d'excellence» à travers le monde.

L'entreprise procède à la mise en place d'un laboratoire d'essai de bicyclettes dans ses installations de Bedford, abandonnant ainsi les opérations de fabrication de cadres de bicyclettes et y faisant passer sa main-d'oeuvre de 300 à 100 employés d'ici 2010.

Dorel a indiqué que le coût total pour l'ensemble de cette opération de réorganisation ne devrait pas excéder 4,5 millions $ US, la majorité des frais étant liée au reclassement et à la cessation d'emploi de ses travailleurs.

La restructuration permettra à Dorel de consolider ses activités en Amérique du Nord liées au développement de produits, à la commercialisation et à la gestion des affaires pour ses quatre marques de bicyclettes Cannondale, Schwinn, GT et Mongoose au sein de ses installations du Groupe des Sports Cyclistes, à Bethel, au Connecticut.

Dorel, qui fabrique aussi des meubles et des produits de puériculture, a vu son titre gagner 2,10 $ jeudi à la Bourse de Toronto, soit plus de 10 pour cent, pour clôturer à 21,85 $.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer