Le groupe chimique américain Dow Chemical (dow) a annoncé vendredi qu'il allait réduire de 64% son dividende, qu'il s'enorgueillissait de n'avoir jamais abaissé depuis 1912.

Mis à jour le 12 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

   La rémunération trimestrielle des actionnaires a été ramenée à 15 cents, contre 42 cents jusqu'ici, selon un communiqué publié par le groupe.

  

   Pour justifier cette décision, le conseil d'administration de Dow Chemical a avancé «un ensemble de facteurs», dont «les incertitudes sur les marchés financiers, une baisse inédite de la demande pour les produits chimiques, la récession mondiale en cours et des dossiers commerciaux en cours».

   Ce dernier point semble faire allusion à l'acquisition avortée du chimiste de spécialité Rohm and Haas, auquel le groupe a dû renoncer le mois dernier en raison de problèmes de financement. Dow Chemical reste toutefois intéressé par cet achat qui lui permettrait de se redéployer vers des produits à fortes marges, moins sensibles aux aléas de la conjoncture.

   Début décembre, le PDG du groupe Andrew Liveris avait encore rejeté devant les investisseurs la possiblité d'une réduction du dividende. «Nous ne romprons pas ce fil conducteur, pas sous ma gouverne», avait-il assuré.

   Le dividende abaissé sera mis en paiement le 30 avril.

  

   Vers 14h30, l'action Dow Chemical reculait de 2,38%, à 9,80 dollars.