Les économistes américains ont drastiquement abaissé leurs prévisions de croissance 2019 pour les États-Unis, dans un contexte de ralentissement mondial et de tensions commerciales internationales toujours fortes, selon une étude publiée lundi.

Mis à jour le 25 mars 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

Bien que les risques d'une récession d'ici 2020 demeurent faibles, ceux-ci s'accroissent, affirme aussi cette enquête trimestrielle réalisée par la National Association for Business Economics (NABE).

Un panel de 55 économistes pense désormais que « la croissance économique a atteint un point d'inflexion », c'est-à-dire que son pic est dépassé, explique Kevin Swift, président de NABE.

Les trois quarts des économistes interrogés ont abaissé leur prévision de croissance, tablant désormais en moyenne sur une progression du Produit intérieur brut (PIB) de 2,4 % cette année après 2,9 % en 2018.

Ils estiment qu'elle va encore se tasser à 2 % en 2020.

« Une majorité d'entre eux estime que la politique commerciale ou le ralentissement de la croissance mondiale sont les principaux risques pour » l'économie américaine, selon Gregory Daco, président de NABE.

« Néanmoins, les risques de récession sont toujours perçus comme faibles à court terme », ajoute-t-il.

Ils évaluent ainsi à environ 20 % le risque d'une récession commençant dès 2019 et à 35 % en 2020.

Par ailleurs, une quasi majorité d'économistes tablent sur une seule hausse d'intérêt cette année, après quatre l'an passé. En décembre, lors de la précédente publication de cette enquête, ils en anticipaient encore trois.

La Banque centrale américaine (Fed) a annoncé la semaine dernière qu'elle n'avait pas prévu de hausses des taux cette année en raison d'un ralentissement économique.