Source ID:; App Source:

Santé: « le moins bon accès aux soins de tous les pays riches», selon une étude

Les États-Unis «ont des dépenses considérablement plus élevées,... (Photo Jim Young, archives REUTERS)

Agrandir

Les États-Unis «ont des dépenses considérablement plus élevées, les pires résultats en matière de santé pour la population et le moins bon accès aux soins de tous les autres pays riches», estiment les chercheurs d'une étude sur l'accès aux soins de santé.

Photo Jim Young, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Les États-Unis dépensent presque deux fois plus dans les soins de santé que d'autres riches nations parce qu'essentiellement tout, des médicaments aux équipements en passant par la rémunération des médecins, coûtent plus cher, ont expliqué des chercheurs mardi.

L'étude, publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), vient mettre à mal la croyance populaire selon laquelle les coûts aux États-Unis sont plus élevés, car les patients vont voir le médecin trop souvent ou abusent du système de santé.

>> Consultez l'étude

Les États-Unis «ont des dépenses considérablement plus élevées, les pires résultats en matière de santé pour la population et le moins bon accès aux soins de tous les autres pays riches», estiment les chercheurs.

L'étude compare le système de santé américain à dix autres pays à hauts revenus, en utilisant des données allant de 2013 à 2016: France, Royaume-Uni, Canada, Allemagne, Australie, Japon, Suède, Danemark, Pays-Bas et Suisse.

La conclusion? Presque tout est plus cher aux États-Unis.

Par exemple, les dépenses de chaque Américain pour les produits pharmaceutiques - 1443 dollars - sont plus élevées que dans les autres nations - entre 466 et 939 dollars par habitant. Et les prix des médicaments des marques les plus répandues y sont souvent deux fois plus élevés.

La moyenne annuelle de la rémunération pour un médecin généraliste aux États-Unis - à 218 173 dollars - dépasse largement celle des praticiens des dix autres pays, avec un salaire allant de 86 607 à 154 126 dollars.

Malgré des croyances aux antipodes, «les États-Unis ont des taux de visites chez le médecin et de jours d'hospitalisation plus bas que les autres nations», explique le rapport.

La qualité des soins n'est pas non plus nettement inférieure aux autres pays.

Mais si moins de personnes aux États-Unis sont assurées, la dépense totale y est bien plus élevée: 17,8% de leur Produit intérieur brut en 2016 était consacré à la santé, contre 9,6% du PIB australien par exemple.

En revanche, les États-Unis ont l'espérance de vie la plus faible des 11 pays analysés avec 78,8 ans, contre 80,7 à 83,9 ans dans les autres pays.

«Alors que les États-Unis continuent à faire face à des dépenses de santé élevées, il est essentiel de faire des progrès pour réduire ces coûts», estime Irene Papanicolas, l'un des auteurs de l'étude et professeure en économie de la santé à la London Schools of Economics.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer