Source ID:; App Source:

La dette des ménages dépassera cette année son pic de 2008

Les crédits renouvelables, contractés à partir des cartes... (Photo Scott Eells, Bloomberg)

Agrandir

Les crédits renouvelables, contractés à partir des cartes de crédits, restent plus faibles qu'en 2008 aux États-Unis, représentant 6,2% de l'endettement contre 6,8%.

Photo Scott Eells, Bloomberg

Agence France-Presse
WASHINGTON

L'endettement des ménages américains va dépasser cette année son pic précédent remontant à 2008 lorsque la crise financière a éclaté, a indiqué lundi William Dudley, président de la Réserve fédérale de New York.

En 2016, la dette des ménages a atteint 12 600 milliards de dollars, frôlant le sommet qu'elle avait atteint au 4e trimestre 2008, à 12 700 milliards, selon les données de la Fed de New York.

«Un peu plus tard cette année, l'endettement total va atteindre son précédent sommet de 2008», a indiqué M. Dudley.

«Vu l'expérience passée, on peut se demander si ce niveau d'endettement est soutenable ou si cela est une source d'inquiétude», a-t-il ajouté faisant reférence à la crise immobilière provoquée par les prêts à risque qui a conduit à la plus grave récession depuis les années 30.

Il a toutefois assuré que le profil d'endettement des consommateurs américains était meilleur qu'en 2008.

«En terme relatif, l'endettement des ménages est bas et, grâce en partie aux bas taux d'intérêt, le fardeau du service de la dette a continué de baisser», a-t-il affirmé signalant aussi «l'amélioration significative de la valeur des actifs détenus par les ménages, grâce à la forte croissance des prix des maisons et des actifs».

En 2016, les crédits immobiliers, qui constituent toujours plus de 70% de l'endettement, ont baissé au profit des prêts étudiants et automobiles.

L'endettement lié à l'achat d'un logement a baissé d'environ 1000 milliards de dollars par rapport à 2008. Mais les prêts étudiants ont quasiment doublé pour atteindre 1300 milliards de dollars, gonflant de 671 milliards de dollars en huit ans. Ils représentent 10,4% de la dette des ménages.

Autre forme d'emprunt qui a largement progressé, les prêts automobiles ont gonflé de 367 milliards pour représenter 9,2% de l'endettement total.

Les crédits renouvelables, contractés à partir des cartes de crédits, restent plus faibles qu'en 2008, représentant 6,2% de l'endettement contre 6,8%.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer