New York : accord pour un salaire minimum de 15 dollars l'heure

Des manifestations avaient eu lieu au printemps 2015... (PHOTO CRAIG RUTTLE, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Des manifestations avaient eu lieu au printemps 2015 à Times Square pour demander une augmentation du salaire minimum.

PHOTO CRAIG RUTTLE, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le gouverneur démocrate de New York Andrew Cuomo a trouvé un accord avec les deux chambres législatives de l'État sur un projet de budget qui prévoit notamment de porter le salaire minimum à quinze dollars de l'heure.

La mesure devrait concerner 2,3 millions de personnes dans l'État de New York, selon un communiqué publié par le gouverneur.

L'annonce intervient trois jours après un accord similaire des législateurs californiens pour porter également le salaire horaire minimum à 15 dollars de l'heure.

Le salaire minimum légal est aujourd'hui de 7,25 dollars au niveau fédéral et de 9 dollars de l'heure dans l'État de New York.

Le relèvement du salaire minimum est devenu un thème fort de la campagne présidentielle côté démocrate.

Bernie Sanders adhère à un passage à 15 dollars, tandis qu'Hillary Clinton propose, elle, de le fixer à 12 dollars de l'heure.

Côté républicain, aucun des trois candidats encore en lice n'est officiellement favorable à une hausse du salaire minimum.

Après avoir tardé à se saisir de la question, le gouverneur de l'État de New York Andrew Cuomo a fait campagne depuis près d'un an pour que cette mesure soit votée.

En juillet, il avait obtenu que le salaire minimum des employés de restaurants fast-food, mobilisés depuis deux ans et demi, soit relevé à 15 dollars de l'heure dans tout l'État.

Début novembre, le gouverneur a indiqué que tous les fonctionnaires de l'État de New York bénéficieraient également de cette garantie.

Il a annoncé jeudi soir avoir trouvé un accord avec les deux chambres, notamment le sénat qui est contrôlé par les républicains, sur un projet de budget incluant la question du salaire minimum.

La proposition doit encore être votée par les deux chambres.

Si l'objectif est de parvenir à un salaire horaire minimum de quinze dollars dans l'ensemble de l'État, la hausse serait graduelle et obéirait à des mécanismes différents selon les régions.

Pour les sociétés de plus de dix employés situées dans la ville de New York, le salaire minimum serait porté à 15 dollars fin 2018.

Pour les employés d'entreprises de dix salariés ou moins dans tout l'État, la progression serait davantage étalée dans le temps, au-delà même de 2020.

Il est aussi prévu qu'une analyse annuelle de la situation économique et des effets du relèvement du salaire minimum soit effectuée à partir de 2019, avec la possibilité de suspendre les hausses du salaire minimum « si nécessaire », a indiqué le gouverneur.

L'accord annoncé jeudi dans l'État de New York comprend également l'introduction d'un congé maternité payé de douze semaines, qui sera rémunéré à hauteur des deux tiers du salaire de base.

La loi fédérale prévoit un congé maternité de douze semaines, mais sans solde.

L'État de New York va ainsi devenir le quatrième État à se doter d'un congé maternité payé, après la Californie, le Rhode Island et le New Jersey.

Il va beaucoup plus loin que ces trois États, dont aucun ne propose plus de six semaines et 60 % du salaire de base.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer