Source ID:; App Source:

Rebond moins fort que prévu de la productivité aux É.-U.

Aux États-Unis, la productivité a progressé de 2,3% entre... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Aux États-Unis, la productivité a progressé de 2,3% entre avril et juin en rythme annualisé alors que les analystes prévoyaient sur un rebond plus marqué à 2,6% et que le ministère tablait jusque-là sur une hausse de 2,5%.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La productivité aux États-Unis a rebondi moins fortement qu'attendu au deuxième trimestre après avoir accusé un très fort recul pendant les trois premiers mois de l'année, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

Elle a progressé de 2,3% entre avril et juin en rythme annualisé alors que les analystes prévoyaient sur un rebond plus marqué à 2,6% et que le ministère tablait jusque-là sur une hausse de 2,5%.

La chute de la productivité au premier trimestre a été confirmée à -4,5%, soit son plus fort plongeon depuis la fin 1981, sur fond d'hiver rigoureux.

L'amélioration de la productivité au deuxième trimestre résulte d'une hausse de la production de 5,0% supérieure à celle des heures travaillées (+2,6%).

La productivité est définie comme le rapport de la production et le temps de travail nécessaire pour l'obtenir.

Sur un an, les gains de productivité dans le pays ne progressent que de 1,1%.

Le département du travail indique d'autre part que le coût unitaire de la main-d'oeuvre (hors secteur agricole) a reculé de 0,1% au cours du trimestre, alors que la rémunération horaire de la main-d'oeuvre a augmenté moins vite (2,3%) que la productivité.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer