Une société chinoise a signé un accord pour acquérir une participation de 19,9% dans Ivanhoe Mines en échange de 723 millions de dollars, somme que la minière envisage d'utiliser pour financer le développement de ses projets en Afrique australe.

Publié le 11 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

CITIC Metal, filiale à part entière du conglomérat d'État chinois CITIC, a accepté d'acquérir 196,6 millions d'actions au prix de 3,68 $ par action.

En vertu de l'entente, CITIC Metal deviendra le plus important actionnaire unique d'Ivanhoé, tandis que Robert Friedland, président exécutif d'Ivanhoe Mines, deviendra le deuxième actionnaire de la société.

CITIC Metal aura le droit de nommer deux administrateurs parmi les 11 membres du conseil d'Ivanhoe. Un des candidats de CITIC Metal devrait être Sun Yufeng, président de CITIC Metal Group, qui devrait également devenir coprésident, un poste qu'il partagera avec M. Friedland.

CITIC Metal se verra accorder des droits antidilution lui permettant de maintenir sa participation dans Ivanhoe à 19,9%.

La société chinoise a également accepté d'aider à organiser le financement de projets pour la première phase de développement du projet Kamoa-Kakula, en République démocratique du Congo.