TransCanada (TRP) a remporté un contrat pour construire, détenir et exploiter un oléoduc de 500 millions de dollars US qui assurera le transport de gaz naturel pour la société d'État d'énergie du Mexique.

Publié le 11 nov. 2015
LA PRESSE CANADIENNE

L'oléoduc Tuxpan-Tula aidera le Mexique à répondre à la demande croissante pour le gaz naturel, le pays migrant vers ce carburant plus propre, a expliqué mercredi l'entreprise établie à Calgary.

Selon TransCanada, le gazoduc devrait être complété d'ici la fin 2017. L'entreprise a en outre obtenu un contrat de 25 ans avec la commission fédérale de l'électricité pour exploiter la canalisation.

Le gazoduc de 250 kilomètres partira de l'État de Veracruz et rejoindra les centrales électriques alimentées au gaz naturel dans le centre et l'ouest du Mexique. La canalisation fournira jusqu'à 886 millions de pieds cubes de gaz naturel par jour.

TransCanada détient et exploite déjà les systèmes d'oléoducs de Tamazunchale et Guadalajara, au Mexique, et est en train de compléter ceux de Topolobampo et Mazatlan.

D'ici 2018, la société aura investi environ 3 milliards US au Mexique et elle se tient toujours à l'affût d'autres occasions d'affaires dans ce pays, a précisé TransCanada.