Source ID:; App Source:

Teck Resources inscrit des dépréciations de 2,2 milliards

Teck Resources (T.TCK.B) a affiché jeudi une perte de 2,1... (Photo fournie par Teck Resources)

Agrandir

Photo fournie par Teck Resources

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

Teck Resources (T.TCK.B) a affiché jeudi une perte de 2,1 milliards de dollars pour son troisième trimestre, essentiellement en raison d'une dépréciation de ses actifs de charbon.

La société minière établie à Vancouver a expliqué que ces dépréciations reflétaient les plus faibles attentes vis-à-vis des prix des matières premières.

En fait, en excluant les réductions de valeur, le bénéfice ajusté et les revenus de Teck se sont révélés supérieurs aux attentes des analystes.

En incluant les dépréciations de 2,2 milliards, la perte nette de Teck (TSX:TCK.B) s'est chiffrée à 3,73$ par action, comparativement à un bénéfice net de 14 cents par action, soit 84 millions, un an plus tôt.

Mais le bénéfice ajusté s'est établi à 29 millions, soit 5 cents par action, en baisse par rapport à celui de 159 millions, ou 28 cents par action, du même trimestre l'an dernier.

Les revenus ont totalisé 2,1 milliards pour la période de trois mois close le 30 septembre, en baisse par rapport à ceux de 2,25 milliards d'il y a un an.

Les analystes misaient sur des revenus de 1,96 milliard, ainsi que sur un bénéfice ajusté de 1 cent par action, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Les dépréciations incluaient une perte de valeur de 1,5 milliard pour les actifs de charbon métallurgique de Teck. La valeur des actifs de cuivre a été réduite de 300 millions, tandis que celle du projet de sables pétrolifères de Fort Hills a diminué de 400 millions.

Selon le chef de la direction, Don Lindsay, Teck a entrepris d'importantes mesures pour réduire ses coûts au comptant, et elle a aussi récolté près de 1 milliard en paiements anticipés pour une partie de sa production future d'or et d'argent.

«Nous avons utilisé une partie de ces produits pour réduire notre dette de 400 millions et notre encaisse actuelle de 1,8 milliard surpasse le capital restant de 1,5 milliard dont nous aurons besoin pour Fort Hills», a précisé M. Lindsay dans un communiqué.

Teck a aussi réduit la production et les stocks de charbon métallurgique en interrompant ses activités pendant trois semaines au troisième trimestre. La production du quatrième trimestre, qui a débuté le 1er octobre, sera conforme aux volumes de ventes, a-t-elle précisé.

L'action de Teck a pris jeudi 43 cents, soit 5,1%, pour clôturer à 8,79$ à la Bourse de Toronto.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer