Source ID:578277; App Source:cedromItem

Hydro-Québec ne réussit pas à augmenter ses profits

Le bénéfice net d'Hydro-Québec a augmenté d'à peine 0,6% durant le trimestre,... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Hélène Baril

Le bénéfice net d'Hydro-Québec a augmenté d'à peine 0,6% durant le trimestre, alors que ses revenus ont grossi de 2,8%, principalement en raison des tarifs plus élevés.

Hydro-Québec n'a pas réussi à augmenter ses profits au deuxième trimestre, même si les Québécois ont payé 4,3% de plus pour leur électricité pour les mois d'avril, mai et juin. Explications.

C'est parce que les coûts d'approvisionnement augmentent, a expliqué hier Lise Croteau, vice-présidente, comptabilité et contrôle, lors d'une conférence téléphonique portant sur les résultats du deuxième trimestre.

Les augmentations de tarifs servent essentiellement à compenser ces coûts supplémentaires, notamment l'achat d'énergie éolienne, a-t-elle dit.

Influence de la météo

En fait, la performance de la société d'État dépend surtout de la météo. Pour les six premiers mois de l'année, ses profits sont en hausse de 22,3%, à cause du froid qui a sévi au Québec et dans le nord-est des États-Unis. Hydro a vendu plus d'électricité au Québec pendant les mois de janvier, février et mars, et ses exportations dans le Nord-Est américain ont rapporté plus.

Les prix de l'électricité ont flambé cet hiver en Nouvelle-Angleterre à cause du froid, et Hydro en a profité. Mais l'électricité qu'elle a dû acheter sur les marchés pour satisfaire la demande de chauffage au Québec pendant cette période a coûté très cher, soit 380 millions. C'est 215 millions de plus que l'hiver précédent.

Hydro-Québec reste une entreprise très rentable, souligne l'analyste en énergie Jean-François Blain, qui a comparé la rentabilité de la société d'État québécoise à celle du Nouveau-Brunswick pour l'année 2013.

En chiffres

Résultats du 2e trimestre

2,8 milliards de revenus, en hausse de 2,8 %

467 millions de profits, en hausse de 0,6 %

Augmentations de tarifs

> 1er avril 2013: 2,41%

> 1er avril 2014: 4,3%

> 1er avril 2015: 3,9% (hausse demandée)

Prix moyens obtenus sur les marchés d'exportation en 2013

> Premier trimestre: 8,0 cents par kilowattheure

> Deuxième trimestre: 5,6 cents par kilowattheure

> Moyenne depuis le début de l'année: 6,8 cents par kilowattheure




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer