Source ID:; App Source:

Barrick Gold vend 10% d'une coentreprise en Afrique

Barrick cherche à améliorer le rendement pour ses... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Barrick cherche à améliorer le rendement pour ses actionnaires après une année noire en 2013, marquée par des pertes de plus de 10 milliards de dollars, conséquence de la baisse du prix de l'or.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Montréal

Le groupe aurifère canadien Barrick Gold (T.ABX), premier producteur d'or au monde, a annoncé mardi la vente de 10% de sa coentreprise African Barrick Gold à des investisseurs institutionnels pour 188 millions de dollars américains.

Après cette vente, Barrick demeure l'actionnaire de contrôle d'African Gold Corp avec environ 64% du capital, a-t-il indiqué dans un communiqué.

African Barrick Gold exploite trois mines d'or dans le nord de la Tanzanie. C'est l'un des cinq principaux producteurs d'or en Afrique. La vente des actions a été réalisée par un syndicat réunissant les banques UBS, J.P. Morgan et Royale du Canada.

Barrick Gold avait tenté l'an dernier de vendre sa participation dans African Barrick au groupe public chinois China National Gold mais n'était pas parvenu à un accord.

Barrick cherche à améliorer le rendement pour ses actionnaires après une année noire en 2013, marquée par des pertes de plus de 10 milliards de dollars, conséquence de la baisse du prix de l'or.

Le groupe, qui ne prévoit pas de remontée des cours de l'or sur les marchés en 2014, a vendu pour environ un milliard de dollars d'actifs ces derniers mois.

Il a aussi revu à la baisse ses objectifs de production et d'investissements après la suspension des travaux à sa mine de Pascua Lama. Ce gisement d'or, le plus important au monde, est situé dans les Andes à la frontière entre l'Argentine et le Chili. La justice chilienne avait décidé de la suspension de la construction de cette mine pour des questions environnementales et Barrick Gold avait annoncé en décembre la suppression de 1500 emplois.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer