Les prix du pétrole ont fini en baisse mercredi à New York, à la suite d'une progression des stocks d'essence aux États-Unis, inattendue pendant la période estivale qui est marquée en principe par une forte demande.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en août a terminé à 75,63$, en recul de 31 cents par rapport à la veille.

Les cours, qui avaient chuté de plus de deux dollars des cours mardi, se sont installés dans le rouge après la publication des statistiques officielles sur l'évolution des réserves pétrolières américaines la semaine dernière.

Les stocks de brut ont reculé de 2,0 millions de barils, soit plus de deux fois qu'attendu. Mais ceux d'essence ont augmenté de 500 000 barils, alors que les analystes s'attendaient à les voir baisser.

«Le marché a été pris à contre-pied par la hausse des stocks d'essence, et cela a entraîné le le brut à la baisse», a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le niveau de ces réserves était très attendu à l'approche de la fête nationale américaine (4 juillet), qui marque un pic de consommation de carburants en raison d'importants déplacements en voiture.

«On approche du week-end du 4 juillet, la demande est bonne, mais pour que l'essence soutienne le marché, il faut que les stocks diminuent tout au long de la période» estivale, a estimé M. Lipow. Une fois ce pic passé, «la semaine prochaine, les gens vont commencer à se tourner vers la fin de la période des grands déplacements en voiture, avec des stocks qui restent abondants».

La tempête tropicale Alex s'est de son côté transformée en ouragan et évoluait mercredi dans le golfe du Mexique, qui concentre environ 30% de la production américaine de brut, en direction des côtes du Mexique et du Texas (sud).

L'ouragan devrait éviter les principales zones d'extraction d'hydrocarbures, mais certaines compagnies pétrolières ayant évacué par précaution le personnel non-essentiel de certaines plateformes, 26,3% de la production de brut du golfe était interrompue mercredi, selon le gouvernement américain.