Source ID:590043; App Source:cedromItem

Portrait: Marc-Antoine Fortin, ingénieur électricien

Marc-Antoine Fortin, 35 ans, est ingénieur système chez... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Marc-Antoine Fortin, 35 ans, est ingénieur système chez Averna, une entreprise d'ingénierie de test dont l'un des sièges sociaux est à Montréal.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Marie Lambert-Chan

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

J'ai choisi le génie parce que je voulais donner un sens à la science. J'aime que mon travail puisse avoir un effet palpable sur l'environnement par l'entremise de l'application des technologies.

En quoi consiste votre travail ?

Je suis ce qu'on appelle un ingénieur système. Mon rôle consiste à comprendre les besoins des clients pour leur proposer l'architecture d'une solution, afin d'assister différents corps de métier Demi-Cadratin comme des concepteurs logiciels ou des concepteurs électriciens Demi-Cadratin dans le développement de chacun des modules faisant partie de cette même solution. Par solution, on entend un système de test. C'est comme un réfrigérateur dans lequel on superpose un ensemble d'instruments. À l'aide d'une fréquence, on contrôle le système dans le but de stimuler un produit, par exemple un téléphone intelligent, à être testé.

Qu'avez-vous fait comme études ?

Un baccalauréat en génie électrique avec une option en microélectronique à l'Université de Sherbrooke et une maîtrise en génie électrique avec une spécialisation en nanorobotique à Polytechnique Montréal. Je poursuis un doctorat en génie électrique à l'École de technologie supérieure.

Quel a été votre cheminement professionnel ?

Je travaille chez Averna depuis 2005. C'est une entreprise d'ingénierie de test qui oeuvre entre autres auprès des industries de l'aérospatiale, de la défense, de l'optique et de l'automobile. J'y ai été concepteur logiciel et matériel pendant sept ans. Je suis ingénieur système depuis deux ans.

Décrivez une journée typique de travail.

J'ai différentes tâches : répondre aux urgences de collègues ou de clients par courriel, offrir du soutien à distance à l'équipe d'Averna à l'international, analyser des données pour apporter des mesures correctives aux systèmes, documenter nos solutions, etc. Chaque journée est différente et se modifie au gré des priorités.

Quel est votre plus grand défi ?

Déterminer les actions prioritaires et les risques potentiels, ainsi qu'être proactif.

Qu'aimez-vous le plus dans votre travail ?

Les défis techniques qui se succèdent dans les diverses technologies et la créativité que cela exige.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier ?

Le domaine du test est méconnu du public. Tous les gadgets électroniques du quotidien doivent passer une batterie de tests pour être qualifiés avant de se retrouver sur les tablettes d'un détaillant.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises ?

De l'autonomie, une bonne capacité d'adaptation au changement et de la rigueur méthodologique et scientifique. Il faut aussi savoir vulgariser nos propos à l'écrit comme à l'oral, avoir du leadership et aimer travailler dans une équipe multidisciplinaire.

  • Personnes en emploi (2012) : 8000
  • Perspectives d'emploi (2013-2017) : favorables
  • Taux de chômage (2012) : faible
  • Demande de main-d'oeuvre (2012-2017) : modérée
  • Salaire horaire moyen : 33,33 $

Source : Emploi-Québec, Information sur le marché du travail




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer