Source ID:586694; App Source:cedromItem

Toujours des emplois pour les jeunes camelots ?

Q: «J'aurai 14 ans très bientôt. Je garde des enfants, mais j'aimerais avoir un... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

PHOTO THINKSTOCK

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Q: «J'aurai 14 ans très bientôt. Je garde des enfants, mais j'aimerais avoir un emploi de camelot. Auriez-vous des conseils ou des endroits où appeler à me suggérer?» - Mahélie

R: J'ai téléphoné au service des abonnements de La Presse pour toi, Mahélie. On m'a expliqué que de plus en plus, les camelots sont des adultes, et on leur confie de grands territoires qu'ils parcourent en voiture. Pourquoi? Parce qu'il semble que les jeunes qui, comme toi, souhaitent se lever aux aurores pour livrer le journal soient devenus très rares. La Presse, par exemple, doit être livrée avant 6 h 30 la semaine et avant 8 h le samedi! Au service des abonnements, on te conseille toutefois de ne pas baisser les bras et de tenter ta chance en remplissant le formulaire sur internet.

Il reste à espérer qu'il y aura une petite route disponible à proximité de ta résidence.

D'autres options sont également possibles. Je n'ai pas eu de réponse de la part du Journal de Montréal, mais c'est un endroit où tu peux tenter ta chance.

Chez Publisac maintenant, on m'a précisé que le recrutement des camelots est effectué directement dans les centres de distribution. Ils sont tous indépendants les uns des autres, et chacun peut avoir ses propres critères d'embauche. Il faut donc téléphoner à l'un des quatre bureaux régionaux de Publisac, parler à quelqu'un au service de distribution et lui demander quels sont les centres de distribution dans ton secteur. Ensuite, il faudra contacter directement ces centres de distribution pour voir les possibilités.

À savoir pour les adolescents de moins de 16 ans ou qui ont eu 16 ans au cours de l'année scolaire sans toutefois avoir leur diplôme d'études secondaires: la Loi sur les normes du travail empêche un employeur de les faire travailler pendant les heures de classe ou de nuit entre 23 h et 6 h. Toutefois, la loi comporte une exception pour les livreurs de journaux et les artistes.

Question d'actualité

Q: Quelles sont les perspectives d'emploi pour les jeunes dans les prochaines années?

R: Les perspectives d'emploi sont favorables au Québec d'ici 2017, et particulièrement pour les jeunes. Entre 2013 et 2017, Emploi-Québec prévoit que 725 400 emplois seront disponibles au Québec, et 53 % d'entre eux seront pourvus par des jeunes de moins de 25 ans qui ne sont pas encore sur le marché du travail. On prévoit que le quart de ces emplois devra être pourvu pour répondre à la création de 182 300 emplois, et les trois quarts pour remplacer 543 100 départs à la retraite. La majorité des industries devrait connaître une croissance de l'emploi. Avec les nombreux départs à la retraite, les postes à pourvoir dans le domaine de la gestion seront particulièrement nombreux. Près d'un poste sur cinq existant en 2012 dans le domaine verra son titulaire quitter le marché du travail.

Emploi-Québec s'attend à avoir 4 166 700 emplois au total en 2017 au Québec, un sommet inégalé. Le taux de chômage sera en baisse et devrait atteindre 6,2 % la même année.

Source: Emploi-Québec, Le marché du travail et l'emploi par industrie au Québec, perspectives à moyen (2013-2017) et à long terme (2013-2022)




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer