Source ID:366551; App Source:cedromItem

Pierre Bellemo, infirmier scolaire

Pierre Bellemo...

Agrandir

Pierre Bellemo

(Montréal) Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'ai accepté ce poste parce que j'avais besoin de changement. J'avais quelques appréhensions à travailler avec les adolescents, mais je suis tombé sous le charme très rapidement.

En quoi consiste votre travail?

Principalement à veiller à ce que les jeunes restent en santé en faisant de la prévention et en les recevant en consultation.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai un baccalauréat en sciences infirmières à l'Université de Montréal.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai commencé par oeuvrer en centre d'accueil et en CLSC par l'entremise d'une agence. Ensuite, j'ai travaillé en CLSC au maintien à domicile, à la clinique sans rendez-vous et à Info-Santé. Je suis dans le milieu scolaire depuis 13 ans maintenant.

Décrivez une journée typique de travail.

Ça varie en fonction de la période de l'année. Actuellement, une grande partie de mon temps est consacrée à la vaccination et aux suivis individuels. Je fais également de la prévention et de la promotion des saines habitudes de vie en classe. En début d'année, nous identifions aussi les jeunes qui ont des problèmes de santé comme du diabète et de l'épilepsie pour faire un suivi.

Quel est votre plus grand défi?

Coordonner mes différents mandats afin que tout entre dans mon horaire. Je dois m'adapter aux contraintes des écoles et des enseignants.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

Travailler avec les adolescents et les enfants et les outiller pour qu'ils aient la meilleure vie possible. C'est formidable de les voir sourire parce qu'on a fait la différence pour eux.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Les gens s'imaginent que c'est tranquille dans les écoles, mais c'est impressionnant, le nombre de jeunes qui viennent nous consulter pour toutes sortes de questions.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut avoir de l'organisation et de l'empathie. Un infirmier scolaire doit aussi avoir un très bon jugement clinique, car il n'a pas de collègues près de lui à qui demander conseil.

Où pratique-t-on ce métier?

Dans les écoles primaires et secondaires.

Infirmier scolaire

Personnes en emploi: 850

Salaire: de 22,41 à 40,65$ l'heure

Taux de chômage: faible

Perspectives d'emploi: favorables

Sources: Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec et Emploi-Québec




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer