Source ID:362510; App Source:cedromItem

Travailler comme technicien frigoriste

Un frigoriste au Québec travaille surtout en milieu institutionnel et...

Agrandir

Un frigoriste au Québec travaille surtout en milieu institutionnel et commercial et son salaire est en moyenne de 34$ l'heure.

Q «J'envisage de m'installer au Québec avec ma famille au début de 2014. J'aimerais connaître le nom correspondant à mon métier, technicien frigoriste, au Québec, et savoir où chercher un emploi?» - David

R Au Québec, le métier se nomme frigoriste. Si vous êtes Français, sachez qu'un arrangement de reconnaissance mutuelle des qualifications a été signé entre la France et le Québec pour ce métier.

Depuis, pour intégrer l'industrie, il suffit de suivre le cours de sept heures «Réglementation sur les halocarbures». «C'est une certification de qualification environnementale exigée au Québec lorsqu'on travaille avec des halocarbures», explique Philippe Gagnon, de la direction de la formation professionnelle à la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Pour être admissible à la reconnaissance des qualifications, un Français doit avoir obtenu le brevet professionnel - Monteur dépanneur froid et climatisation ou Technicien du froid et du conditionnement de l'air. Il doit aussi avoir cinq ans d'exercice du métier (5000 heures) après l'obtention du diplôme.

Dans l'industrie de la construction au Québec, les frigoristes réalisent l'installation de systèmes de climatisation et de réfrigération. Ils travaillent en grande majorité (86%) dans le secteur institutionnel et commercial.

«D'après nos prévisions 2013-2014, le secteur institutionnel et commercial est le seul qui sera en croissance, précise M. Gagnon, notamment en raison de la construction des grands hôpitaux. Dans l'industrie de la construction, nous avons environ 3200 frigoristes et chaque année, nous en avons autour de 100 de plus.»

Les compagnons gagnent en moyenne 34$ l'heure dans l'industriel, l'institutionnel, le commercial, le génie civil et la voirie.

«Le métier a l'une des rémunérations globales les plus intéressantes de l'industrie de la construction parce que les frigoristes travaillent en moyenne beaucoup d'heures, précise M. Gagnon. Ils travaillent généralement pour des entrepreneurs spécialisés.»

Les frigoristes peuvent aussi travailler à l'extérieur de l'industrie de la construction.

«Les grosses entreprises et les grands établissements comme les universités et les hôpitaux embauchent des frigoristes pour veiller à l'entretien et à la réparation de leurs systèmes», explique Philippe Gagnon.

Au Québec, chez les diplômés du DEP en réfrigération de la promotion de 2009-2010, 81,3% étaient en emploi au 31 mars 2011. Parmi eux, 84,8% avaient un poste à temps plein en lien avec leur formation.

Vous avez des questions sur le monde de l'emploi? Écrivez-moi à mletarte@lapresse.ca.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer