Source ID:349647; App Source:cedromItem

Stéphane Desharnais, régisseur de plateau

Stéphane Desharnais... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Stéphane Desharnais

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

Par amour du cinéma et parce que j'aime être au courant de tout ce qui entoure le film, dans tous les services.

En quoi consiste votre travail?

Je m'occupe de toute la logistique: gestion des équipements, cantine, feuilles de temps, demandes de permis, blocages de rues, etc. C'est comme faire fonctionner une petite ville.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai un diplôme d'études collégiales en cinéma du Collège Ahuntsic. Je suis aussi régulièrement des formations pour être à jour relativement aux réglementations qui touchent mon travail comme le transport de produits dangereux, par exemple.

Quel a été votre cheminement professionnel?

Après mes études, j'ai d'abord été travailleur de rue pendant six ou sept ans. Je suis revenu au cinéma par la suite et j'ai commencé au bas de l'échelle comme assistant de production. Ensuite, j'ai occupé différents postes jusqu'à devenir régisseur de plateau.

Décrivez une journée typique de travail.

J'arrive avec mon équipe une heure avant les autres pour installer le «camp de base», recevoir les camions transportant l'équipement, protéger les planchers, etc. Ensuite, nous répondons aux besoins des différents services et, le soir, nous partons après avoir tout remballé. Je dois aussi planifier les journées suivantes de tournage. Je travaille de 12 à 17 heures par jour.

Quel est votre plus grand défi?

Essayer de prévoir l'imprévisible, car lorsqu'il y a un pépin, il faut que ce soit réglé pour hier.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

Le contact avec les gens de toutes les autres équipes. J'aime aussi régler les problèmes.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

L'importante charge de travail. Les gens ne réalisent pas la quantité de petits détails dont il faut s'occuper pour que le tournage se déroule bien.

Où pratique-t-on ce métier?

Sur des plateaux de cinéma ou de télévision (séries les plus imposantes seulement).

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut un bon sens de l'organisation et être capable d'établir des priorités parmi toutes les demandes urgentes. Une bonne capacité à gérer son stress est aussi nécessaire.

Stéphane Desharnais, 46 ans, fait partie de l'équipe de tournage du prochain film du réalisateur Denys Arcand.

Personnes en emploi: 3500

Salaire médian: de 26 à 28$ l'heure

Perspectives d'emploi: limitées

Travailleurs à temps plein: 83%

* Statistiques sur le personnel technique et personnel de coordination du cinéma, de la radiotélédiffusion et des arts de la scène, dont les régisseurs de plateau. (Sources: Information sur le marché du travail d'Emploi-Québec et Service Canada)




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer