Source ID:339983; App Source:cedromItem

François Tremblay, technicien en assainissement de l'eau

François Tremblay... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

François Tremblay

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Qu'est-ce qu'un technicien en assainissement de l'eau?

C'est lui qui contrôle la quantité et la qualité de l'eau. Il veille à l'entretien de l'équipement, vérifie les pompes et cherche les fuites. En usine, il s'occupe aussi de la plomberie, de la mécanique et de la programmation.

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

Je suis passionné par les sciences pures. À 17 ans, je cherchais une technique payante dans le domaine. Mon choix s'est arrêté sur l'assainissement de l'eau.

Quelle formation avez-vous suivie et quel a été votre cheminement pour en arriver là?

J'ai fait un DEC en assainissement de l'eau au cégep de Saint-Laurent. À partir de la deuxième année, j'ai travaillé pendant l'été à l'usine d'épuration de Montréal. J'ai aussi travaillé à l'usine de filtration de Verchères avant d'être opérateur d'usine pour Aquatech. Repentigny m'a ensuite embauché comme technicien. Pour grimper les échelons, j'ai suivi des cours en gestion des ressources humaines à la TELUQ. Depuis 2010, je suis superviseur de l'usine de Chomedey, à Laval.

Quel est votre plus grand défi?

Il n'y a pas de repos ni de compromis. La qualité de l'eau à Laval doit toujours être à 100%. C'est la norme que la Ville s'est fixée et je dois tout le temps m'en assurer.

Qu'aimez-vous le plus dans votre travail?

Je n'ai pas le temps de m'ennuyer, car mes journées sont remplies! C'est également gratifiant de bien gérer son stress durant une urgence. Quand j'ai traversé la tempête, j'ai la tête haute.

Décrivez une journée typique.

Le matin, je vérifie les graphiques pour m'assurer que tout est sous contrôle. Je jette aussi un oeil sur la météo. Ensuite, je planifie les budgets et l'entretien (qui se fait l'hiver, en temps moins achalandés). Je fais la gestion des ressources humaines et je rédige des rapports. Je suis toujours prêt à réagir en cas d'incident.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Le domaine de l'eau n'est pas connu. Sans nous, les maladies comme le choléra existeraient toujours et les pompiers n'auraient pas d'eau sans les pompes et les usines. C'est un métier stressant et on doit être disponible en tout temps.

Quelles sont les qualités et les aptitudes requises?

La bosse des sciences est primordiale. Il faut être polyvalent et avoir un esprit d'analyse pour prendre des décisions rapidement. Des compétences mécaniques sont aussi requises.

Où exerce-t-on ce métier?

Le technicien en assainissement de l'eau peut travailler en usine de filtration ou d'épuration, dans des laboratoires ou au ministère de l'Environnement. Il peut aussi être représentant.

Perspectives d'emploi (2012-2016) : acceptables

Taux de chômage en 2011 : faible

Demande de main-d'oeuvre (2011-2016) : faible

Salaire horaire médian au Québec (2009-2011) : de 22 $ à 23,99$

Revenu annuel moyen d'emploi à temps plein (2005): 72 000$

Source : Information sur le marché du travail, Emploi-Québec




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer