Source ID:; App Source:

Rona: feu vert du Bureau de la concurrence à l'achat par Lowe's

Rona exploite près de 500 établissements corporatifs et... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Rona exploite près de 500 établissements corporatifs et magasins affiliés indépendants, qui, ensemble, emploient plus de 22 000 personnes - dont 11 500 au Québec.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Après l'avoir examiné, le Bureau fédéral de la concurrence autorise sans condition le projet d'achat et d'intégration du gros quincaillier québécois Rona par le géant d'origine américaine Lowe's.

Cette autorisation était nécessaire pour la suite de la transaction de 3,2 milliards de dollars qui avait été annoncée en février dernier, puis entérinée le 31 mars par les actionnaires de Rona, dont la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Dans un bref avis, le Bureau de la concurrence «estime que l'acquisition proposée de RONA par Lowe's n'aura pas pour effet d'empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence au Canada» dans le marché de la quincaillerie et des matériaux de rénovation.

Aussi, le Bureau indique avoir «déterminé que dans chacun des marchés locaux où il y a chevauchement (de magasins de Rona ou de Lowe's), plusieurs concurrents efficaces resteront en place après la fusion.»

Par conséquent, le Bureau de la concurrence indique avoir émis «une lettre de non-intervention» aux deux entreprises impliquées dans cette transaction.

Après cette autorisation du Bureau de la Concurrence, Rona et Lowe's doivent maintenant obtenir le feu vert d'Investissement Canada. Cette autre agence fédérale a le mandat d'examiner et d'autoriser, parfois avec conditions, les acquisitions de gros actifs d'affaires au Canada par des capitaux ou des entreprises étrangères.

Rappelons qu'au lendemain de l'assemblée d'actionnaires finale de Rona, et la résurgence de critiques médiatisées, le président de Lowe's au Canada, Sylvain Prud'homme, avait dû réassurer les employés de Rona à l'effet que le géant américain de la rénovation comptait respecter les engagements énoncés au moment de l'annonce de la transaction.

Outre le maintien du siège social des activités canadiennes à Boucherville, Lowe's compte notamment maintenir la « vaste majorité » des postes chez Rona en plus de conserver les diverses bannières.

«Nous allons respecter les engagements que nous avons pris envers vous, vous avez ma parole. Ce sont des éléments essentiels à la conclusion de la transaction », a notamment déclaré M. Prud'homme dans un message transmis aux employés de Rona.

À travers son réseau, Rona exploite près de 500 établissements corporatifs et magasins affiliés indépendants, qui, ensemble, emploient plus de 22 000 personnes - dont 11 500 au Québec.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer