Source ID:384049; App Source:cedromItem

Hess propulse l'action de Couche-Tard

La spéculation entourant une transaction probable avec la pétrolière américaine... (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Richard Dufour

La spéculation entourant une transaction probable avec la pétrolière américaine Hess a propulsé l'action de Couche-Tard (T.ATD.B) à un sommet historique durant la séance hier à la Bourse de Toronto.

Le marché boursier estime qu'une vente des dépanneurs de Hess est maintenant imminente et que Couche-Tard serait aux premières loges pour en faire l'acquisition, selon des analystes.

«Couche-Tard serait l'acheteur le plus logique de l'ensemble du réseau de dépanneurs, et je pense que le marché commence à escompter au minimum une modeste possibilité d'assister à une telle transaction», commente Michael Van Aelst, de la Banque Toronto-Dominion.

L'analyste fait remarquer que, la semaine dernière, Hess a fait un geste important en vue de se défaire de ses dépanneurs en rachetant la participation de 56% qu'elle ne possédait pas dans WilcoHess (353 dépanneurs et 37 aires de service).

Couche-Tard à l'affût

Selon des informations parues lundi dans une publication spécialisée, des documents présentant les terminaux pétroliers de Hess ont déjà été distribués à des acheteurs potentiels, et ce ne serait qu'une question de temps avant que des documents semblables pour les dépanneurs de Hess circulent.

«Ça viendrait confirmer que la société veut vendre ses dépanneurs et non pas les essaimer (spin-off)», dit Michael Van Aelst, qui précise qu'il faudra voir si le réseau sera vendu à un seul acheteur ou s'il sera morcelé afin d'attirer plusieurs offres.

L'expert de la TD rappelle qu'au cours d'une récente téléconférence avec les analystes, la direction de Couche-Tard avait indiqué qu'elle pouvait se permettre de nouvelles acquisitions et qu'elle pouvait déjà être à l'affût d'occasions.

Les dirigeants de Couche-Tard avaient aussi laissé entendre que la société avait les moyens de dépenser 1,5 milliard pour réaliser une acquisition, dit Michael Van Aelst en évaluant justement qu'à sept fois les profits d'exploitation, les actifs de Hess dans le commerce de détail valent 1,5 milliard.

Hess possède environ 1350 stations d'essence dans 16 États sur la côte Est, dont la forte majorité sont associées à un dépanneur. Les dépanneurs sont principalement situés en Floride, en Caroline-du-Nord, dans l'État de New York, au Massachusetts, en Pennsylvanie et au New Jersey.

L'intégration des dépanneurs Hess permettrait à Couche-Tard de s'installer à certains endroits dans le nord-est (New York, Massachusetts, Pennsylvanie, New Jersey et Rhode Island), en plus de mieux garnir son réseau dans le sud-est.

L'action de Couche-Tard s'est appréciée de 4% lundi, puis de 1,2% hier, à 62,28$, à la Bourse de Toronto.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer