La chaîne américaine de magasins de bureautique Staples a annoncé mardi une restructuration stratégique mondiale qui comprend la fermeture de 60 magasins, dont 45 en Europe, et qui va lui coûter jusqu'à 1,12 milliard de dollars d'ici la fin de l'année.

Publié le 25 sept. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Staples prévoit notamment de réduire ses espaces de vente d'environ 15% aux États-Unis d'ici fin 2015, avec 30 fermetures de magasins d'ici la fin 2012, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Sur ces 30 magasins aux États-Unis, 15 étaient déjà promis à la fermeture mais plus tard. Ces décisions vont se traduire par une charge avant impôt d'environ 35 millions de dollars au quatrième trimestre.

À l'international, Staples va fermer 45 magasins en Europe d'ici la fin de l'année, entre autres mesures qui vont entraîner au total une charge de 145 à 195 millions de dollars d'ici la fin de l'exercice 2012.

Staples, qui est présent en Belgique, aux Pays-Bas, au Portugal, en Grande-Bretagne et en Allemagne, prévoit aussi une charge de dépréciation de ses actifs en Europe comprise entre 790 et 850 millions de dollars au troisième trimestre.

Staples va également vendre ses activités de systèmes d'impression en Europe, ce qui va se traduire par une charge de 15 à 20 millions de dollars au troisième trimestre.