Le titre du groupe de distribution sur internet Amazon (AMZN) était sanctionné vendredi à la Bourse de New York après des résultats du deuxième trimestre inférieurs aux attentes du marché, un événement plutôt rare pour le groupe.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Vers 10h30, l'action Amazon chutait de 6,92% à 11,79$ US dans un marché en petite hausse, après avoir ouvert sur une dégringolade de plus de 10%.

La déception des investisseurs s'est ressentie dès jeudi soir, dans les échanges électroniques, après la publication d'un bénéfice net par action de 45 cents, contre 54 cents attendu.

C'est la première fois qu'Amazon déçoit depuis le deuxième trimestre 2006, a noté Kimberly Dubord, du site d'analyse Briefing.com.

Les ventes se sont révélées plus solides qu'attendu, mais les marges opérationnelles ont reculé, face à l'augmentation des dépenses d'exploitation.

«Une forte demande des consommateurs au deuxième trimestre et une visibilité améliorée sur le deuxième semestre 2010 ont poussé la direction à faire grimper les investissements dans l'espoir de soutenir des taux de croissance plus élevés à l'avenir», ont souligné les analystes de Jefferies.

L'augmentation des investissements, également destinée à soutenir commercialement le produit vedette du groupe, le livre électronique Kindle, était le principal souci à court terme, ont noté les analystes de McAdams Wright Ragen.