L'ambassadeur du Canada aux États-Unis dit entendre les plaintes de certains Américains sur les problèmes causés par les tarifs du Canada, adoptés en représailles à ceux de l'administration Trump sur l'acier et l'aluminium.

LA PRESSE CANADIENNE

David MacNaughton faisait référence à l'imposition par le Canada, l'an dernier, de tarifs de 16,6 milliards sur les importations américaines. Le Canada venait lui-même d'être frappé de tarifs de 25 % sur l'acier canadien et de 10 % sur l'aluminium par l'administration de Donald Trump.

Les mesures de rétorsion du Canada ont frappé des articles produits dans des États américains où Donald Trump avait bien performé dans l'élection présidentielle de 2016.

Elles visaient un éventail de produits, dont le ketchup de la Pennsylvanie, le bourbon du Kentucky, le jus d'orange de la Floride, le papier hygiénique du Wisconsin et de l'Ohio, ainsi que les panneaux électriques et les fusibles du Michigan.

Le Mexique avait aussi été affecté par des tarifs américains et selon M. MacNaughton, les « représailles stratégiques » des deux pays causent des ennuis dans certains États « importants ».

M. MacNaughton a déclaré devant l'Institut canadien des affaires mondiales à Ottawa que le gouvernement travaillait fort pour que les tarifs soient levés.