L'inflation annuelle s'est établie à 2,2 % pour un deuxième mois consécutif au Canada en mai, alors que les coûts élevés de l'énergie ont appliqué une pression à la hausse sur les prix, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Publié le 22 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

En avril, la hausse de l'Indice des prix à la consommation (IPC) avait été identique, alors qu'elle avait été de 2,3 % en mars.

L'agence fédérale a expliqué que la croissance en mai avait été stimulée par la progression de 22,9 % du prix de l'essence, ce qui a contribué à faire grimper les prix de l'énergie de 11,6 %.

Le rapport de Statistique Canada permettait aussi de constater que la moyenne des trois mesures de l'inflation de base de la Banque du Canada - des données qui excluent les distorsions que peuvent entraîner les prix les plus volatils, comme ceux de l'essence et des fruits et légumes frais - avait ralentie à 1,9 %.

Dans un rapport distinct, l'agence fédérale a dévoilé vendredi des données décevantes entourant les ventes des détaillants, qui se sont contractées de 1,2 % en avril. Il s'agit du premier recul mensuel depuis décembre dernier.

Le recul a notamment été attribué à une diminution de 4,3 % des ventes concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles.

Voici le portrait selon les provinces (le mois précédent se trouve entre parenthèses):

- Terre-Neuve-et-Labrador: 1,8 pour cent (1,5)

- Île-du-Prince-Édouard: 2,4 (2,2)

- Nouvelle-Écosse: 2,3 (2,8)

- Nouveau-Brunswick: 2,1 (2,2)

- Québec: 1,7 (1,7)

- Ontario: 2,3 (2,1)

- Manitoba: 2,7 (2,9)

- Saskatchewan: 3 (2,5)

- Alberta: 2,6 (2,3)

- Colombie-Britannique: 2,7 (2,7)