Source ID:; App Source:

Un service de déneigement sur demande bientôt lancé

Après l'hiver rigoureux qu'ont connu les Maritimes l'an dernier, un homme du... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Après l'hiver rigoureux qu'ont connu les Maritimes l'an dernier, un homme du Nouveau-Brunswick a eu l'idée d'offrir un service de déneigement sur demande, pour épargner le dos de ses concitoyens.

Sean Griffith lancera dans les prochaines semaines ce service - qu'on pourrait comparer à Uber - à Moncton et Saint-Jean au Nouveau-Brunswick et à Halifax en Nouvelle-Écosse. Il espère l'offrir bientôt à Fredericton, à Truro et à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

L'an dernier, avec les chutes de neige record dans les provinces de l'Atlantique, les gens ont beaucoup forcé pour pelleter, au point où certains se sont blessés et ne pouvaient plus continuer.

Avec Plow Me Out, les gens pourront se créer un compte sur le site Web ou l'application mobile, répondront à quelques questions au sujet de leur entrée, ce qui enverra une notification à de nombreux entrepreneurs en déneigement de la région. Les clients pourront payer en ligne par le biais de la plateforme Plow Me Out.

M. Griffith se souvient qu'il avait ce besoin d'aide occasionnelle pour déblayer la neige de son entrée lorsqu'il a acheté sa première maison. Il n'était pas prêt à payer un abonnement annuel avec un entrepreneur en déneigement, mais n'a pas réussi à trouver quelqu'un qui était prêt à se déplacer de façon ponctuelle.

La demande sur son application peut être envoyée de n'importe où. Si les gens sont à l'extérieur, ils n'ont donc pas à se creuser un tunnel pour rentrer à leur retour à la maison.

Plusieurs entrepreneurs ont été réceptifs à son idée, dit-il, car cela leur crée de nouvelles occasions d'affaires et rend plus accessible la recherche de déneigeuses.

«Le service a été conçu de la perspective du client, mais aussi de celle d'un entrepreneur», assure Sean Griffith, qui a cofondé l'entreprise avec Joe Simms de Halifax. «Beaucoup d'entreprises aiment l'idée parce qu'elle leur apporte des affaires directement.»

Il aimerait éventuellement étendre le service partout au pays.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer