Source ID:; App Source:

Contrat important pour un consortium incluant SNC-Lavalin en Ontario

La ligne de train léger sur rail Eglinton Crosstown... (Photo Frank Gunn, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

La ligne de train léger sur rail Eglinton Crosstown fait partie du plan de Metrolinx afin de réduire la congestion routière dans la région de Toronto.

Photo Frank Gunn, Archives La Presse Canadienne

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le consortium dont fait partie SNC-Lavalin (T.SNC) a été sélectionné mardi comme soumissionnaire privilégié par le gouvernement ontarien pour le contrat du projet de ligne de train léger sur rail Eglinton Crosstown, dans la région de Toronto.

La valeur de ce contrat - qui comprend la conception, le financement, la construction et l'entretien - n'a pas été dévoilée, mais elle devrait osciller entre 3 milliards et 4 milliards de dollars.

Aecon (T.ARE), Stantec (T.STN) et EllisDon font également partie du consortium Crosslinx Transit Solution, qui a coiffé son principal rival Crosstown Transit Partners.

La ligne SLR Eglinton Crosstown fait partie du plan de Metrolinx - l'autorité organisatrice des transports du Grand Toronto - afin de réduire la congestion routière.

D'une longueur de 19 kilomètres, le tracé de ce projet de train léger sur rail prévoit jusqu'à 25 gares et arrêts le long de l'avenue Eglinton. Environ 10 kilomètres doivent être forés sous terre.

Ce contrat de partenariat public-privé comprend une entente de maintenance de 30 ans et devrait être signé officiellement avant l'automne.

D'après Sara O'Brien, de RBC Marchés des capitaux, ce projet devrait bonifier de 1 milliard de dollars les carnets de commandes de SNC-Lavalin et de Aecon au troisième trimestre.

La mise en service de ce projet de SLR est prévue pour la fin de 2020. Au total, les investissements du gouvernement ontarien devraient atteindre 5,3 milliards de dollars en ce qui a trait au SLR Eglinton Crosstown.

Il s'agit d'une autre bonne nouvelle pour SNC-Lavalin, qui a vu le gouvernement fédéral retenir le consortium Groupe Signature sur le Saint-Laurent pour construire la structure qui remplacera le pont Champlain en 2018.

Les coûts de cette nouvelle structure n'ont pas été dévoilés, mais ils devraient osciller entre 3 milliards et 5 milliards de dollars.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer