Ottawa et le N-B s'entendent pour la formation de la main-d'oeuvre

Le ministre fédéral du Travail, Jason Kenney.... (PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le ministre fédéral du Travail, Jason Kenney.

PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Ottawa et Fredericton se sont entendus pour renouveler les ententes sur le marché du travail et implanter au Nouveau-Brunswick la Subvention canadienne pour l'emploi.

Le ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Jody Carr, a indiqué que l'objectif de l'entente conclue vendredi est d'offrir des programmes aux travailleurs vulnérables et aux sans emplois tout en donnant un rôle plus important aux employeurs aux employeurs dans la formation.

En vertu de cette entente, le gouvernement fédéral versera 11 millions $ par année durant six ans au Nouveau-Brunswick, dont quatre millions $ peuvent être consacrés à la formation menée par les employeurs.

Ottawa a notamment accepté de ne plus exiger une contribution équivalente de la part des provinces pour verser l'argent fédéral.

De plus, une plus grande flexibilité sera permise quant aux contributions des employeurs afin de rendre la Subvention pour l'emploi plus accessible aux PME.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer