Les entreprises canadiennes peinent à attirer des travailleurs de qualité, possiblement parce qu'elles comprennent mal ce que recherchent les meilleurs employés, affirme une nouvelle étude.

Publié le 19 sept. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

La firme Towers Watson explique que les deux tiers des compagnies canadiennes qui ont participé à un sondage international révèlent avoir de la difficulté à recruter et retenir les meilleurs employés.

La firme de services professionnels laisse entendre que les compagnies n'offrent pas à ces employés ce qu'ils recherchent le plus - des salaires concurrentiels et une bonne sécurité d'emploi. Les employeurs font plutôt valoir leur réputation et les défis rattachés à l'emploi.

De plus, 47% des entreprises canadiennes qui ont participé à cette étude affirment que leurs employés témoignent d'un stress élevé au travail, tandis que 65% rapportent que leurs employés ont travaillé un nombre plus élevé que la normale d'heures au cours des trois dernières années.

L'enquête internationale, qui comprend un volet canadien, a été menée auprès de 1605 entreprises entre les mois d'avril et de juin. Elle touche une multitude de secteurs.