Ottawa alloue une subvention de près d'un million sur trois ans à l'Association québécoise de l'aérospatiale (AQA).

Publié le 12 juill. 2011
LA PRESSE CANADIENNE

L'annonce en a été faite mardi par le ministre des Transports et responsable de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, dans les bureaux de la société AV&R Vision et robotique.

La contribution, d'un montant de 984 150 $, confirme la poursuite du partenariat entre Ottawa et l'AQA.

L'Association, une composante de la grappe aérospatiale Aéro Montréal, oeuvre au développement des affaires des PME du domaine de l'aérospatiale, notamment en soutenant le perfectionnement des compétences des entreprises et l'ouverture des marchés étrangers.

Traditionnellement, les PME québécoises de l'aérospatiale faisaient affaire directement avec les grands maîtres d'oeuvre locaux, tels que Bombardier, Bell Hélicoptère, Pratt & Whitney ou CAE. Les nouveaux modèles d'affaires, qui intègrent plusieurs maîtres d'oeuvre à l'échelle planétaire, obligent ces entreprises à changer leur approche.