Garth Drabinsky et Myron Gottlieb, cofondateurs de Livent, ont été déclarés coupables de fraude et de falsification relativement à leur gestion de la défunte société du secteur du divertissement.

LA PRESSE CANADIENNE

En rendant son verdict mercredi matin, la juge Mary Lou Benotto a mentionné que les deux hommes ont systématiquement manipulé les livres de la compagnie afin d'augmenter les profits.MM. Drabinsky et Gottlieb avaient plaidé non coupables.

La Couronne a fait valoir durant leur procès que les deux hommes avaient donné la consigne au personnel de la comptabilité d'organiser les chiffres de façon à augmenter les profits de l'entreprise qui était cotée en Bourse.

Selon la Couronne, les investisseurs et institutions prêteuses se sont ainsi fait avoir alors qu'ils ont fourni plus de 500 millions de dollars à Livent.