(Washington) La croissance de l’activité manufacturière de la région de New York ralentit fortement en octobre et, ce bien plus que prévu, mais les industriels restent confiants en l’avenir.

Agence France-Presse

L’indice mesurant cette activité a perdu 14,5 points, pour tomber à 19,8 points, selon l’indicateur mensuel « Empire State » publié vendredi par l’antenne régionale de la Réserve fédérale (Fed).  

Les analystes tablaient sur un ralentissement plus modéré à 25 points.  

Malgré cette baisse, l’activité continue de croître « à un rythme solide », a réagi la Banque centrale dans un communiqué.

Mesuré dans une région fortement industrialisée, cet indicateur est considéré comme un bon baromètre de l’évolution de l’économie américaine.

Depuis plusieurs mois, cet indice, qui capture l’activité au début du mois, oscille entre une accélération de l’activité et un fort ralentissement.  

La chute enregistrée ce mois-ci intervient ainsi après un mois de septembre très soutenu.

Dans le détail, pour octobre, la composante mesurant les commandes a perdu 9,4 points à 24,3 points. Celle des expéditions de marchandises a enregistré un recul encore plus marqué (-18 points) 8,9 points.

En revanche, la Fed note que le délai de livraison atteint un niveau « record » à 38 points (+1,5 point).

De plus, « les entreprises restent toujours très optimistes quant à l’amélioration de la conjoncture au cours des six prochains mois », souligne-t-elle.

L’enquête a été réalisée entre le 1er et le 8 octobre.