(Vancouver) Les ventes d’habitations, les inscriptions et les prix ont diminué dans la région de Vancouver en juillet, après avoir enregistré un début d’année frénétique, mais ils ont tout de même progressé par rapport à l’année dernière, a indiqué mercredi la chambre immobilière du Grand Vancouver.

La Presse Canadienne

Le nombre de transactions immobilières s’est établi à 3326 le mois dernier. Cela représentait une hausse de 6,3 % par rapport aux 3128 ventes de juillet 2020, mais un recul de 11,6 % par rapport aux 3762 ventes de juin, a précisé la chambre immobilière.

Les ventes du mois dernier étaient supérieures de 13,3 % à la moyenne des ventes sur 10 ans pour le mois de juillet, a ajouté la chambre immobilière.

Le nombre de maisons inscrites à la vente sur le marché a atteint 9850, une baisse de 18,5 % par rapport aux 12 083 inscriptions de juillet dernier et une baisse de 9,1 % par rapport aux 10 839 inscriptions de juin.

Le prix de référence de l’indice composé des prix des maisons a atteint 1175 500 $ le mois dernier, selon la chambre immobilière, ce qui représentait une augmentation de 13,8 % par rapport à juillet dernier, et aucun changement par rapport à juin.

Selon l’économiste de la chambre, Keith Stewart, les données de juillet montrent que la croissance des prix s’est stabilisée dans la plupart des régions et pour la plupart des types de maisons.

« La modération était centrale aux données de juillet », a affirmé M. Stewart dans un communiqué.

« Les ventes de maisons et les inscriptions se sont révélées conformes aux tendances saisonnières typiques, avec l’été qui s’installait sérieusement en juillet. »