(Washington) Le secteur des services aux États-Unis a affiché une croissance historiquement élevée en mars, selon l’indice de l’association professionnelle ISM publié lundi, au moment où l’économie américaine rebondit après des mois de lutte contre la pandémie de COVID-19.

Agence France-Presse

L’indice, qui mesure le niveau d’activité des entreprises, s’est établi à 63,7 % pour le troisième mois de l’année, en hausse de 8,4 points de pourcentage par rapport à février et à un niveau jamais observé auparavant selon l’ISM.

Ce chiffre, la dixième progression mensuelle de suite, est très supérieur aux attentes des analystes qui anticipaient 58,5 %. Il s’agit par ailleurs du niveau le plus haut depuis octobre 2018, lorsque l’indice s’était établi à 60,9 %, précise l’ISM.

Un indice supérieur à 50 % signifie que le secteur reste en croissance.

« Les réponses à l’enquête indiquent que la levée des restrictions liées à la pandémie de coronavirus a libéré la demande refoulée pour bon nombre de services dans les entreprises », souligne le président de l’enquête ISM, Anthony Nieves, cité dans un communiqué.

« Les contraintes de capacité de production, les pénuries de matériaux, les conditions météorologiques et les défis en matière de logistique et de ressources humaines continuent de perturber la chaîne d’approvisionnement », précise-t-il dans le même temps.

Ces tensions sur la chaîne d’approvisionnement font grimper les prix payés par les entreprises auprès de leurs fournisseurs. L’indice les mesurant a de nouveau augmenté de 2,2 points de pourcentage, et s’établit à 74 %, après avoir déjà augmenté de 7,6 points le mois précédent.

Dans l’ensemble, « l’activité vigoureuse de mars prépare le terrain à une croissance puissante au deuxième trimestre », réagit pour sa part dans une note Oren Klachkin, analyste pour Oxford Economics.  

« Tout est en place pour une reprise plus rapide que prévu de l’activité dans les services », ajoute-t-il, citant « la hausse de l’éligibilité à la vaccination, les réouvertures (des établissements), et un plan de relance historique » de 1900 milliards de dollars adopté en mars par l’administration américaine.

Signe de la meilleure santé de l’économie des États-Unis, les créations d’emplois en mars ont culminé à 916 000 d’après un rapport publié par le Département du travail vendredi, le rythme le plus élevé depuis août 2020.

Jeudi, l’indice manufacturier américain avait affiché une progression plus élevée qu’anticipée pour mars, également en expansion pour le dixième mois d’affilée.