(New York) Les ventes réalisées sur l’internet pour le traditionnel Vendredi fou ont bondi cette année, devenant la deuxième plus importante journée de ventes en ligne aux États-Unis, en raison de la COVID-19, selon les données publiées samedi par la société informatique Adobe.

Agence France-Presse

« Il s’agit de la deuxième plus importante journée d’achats en ligne de l’histoire des États-Unis, derrière le Cyberlundi 2019, qui est le lundi qui suit ce “ vendredi noir ”, selon le communiqué publié par Adobe.

Les consommateurs américains, évitant les magasins en raison de la COVID-19, ont dépensé 9 milliards de dollars en ligne vendredi, soit 6,3 millions de dollars par minute, ce qui représente une hausse de 21,6 % par rapport à la même journée l’an passé.

Autre fait notable, 40 % des achats ont été réalisés depuis un téléphone intelligent.  

Beaucoup de consommateurs ont cherché à soutenir des petits commerçants en ligne : leurs ventes ont bondi de 545 % vendredi par rapport à la moyenne quotidienne du mois dernier.  

Et selon une étude d’Adobe, 44 % des consommateurs prévoient de soutenir les petits détaillants locaux ce samedi et 38 % déclarent qu’ils mettront un point d’honneur à faire leurs achats de fêtes chez les petits détaillants.

La journée du Cyberlundi pourrait prendre la tête du classement, et devenir la plus grosse journée d’achats sur l’internet jamais enregistrée. Le total des ventes devrait être de 10,8 à 12,7 milliards de dollars, soit une hausse comprise entre 15 et 35 %.