Positionner le Québec et le Canada comme étant des destinations sécuritaires en termes de santé publique. Voilà l’objectif que se sont fixé les gouvernements fédéral et provincial.

Nathaëlle Morissette Nathaëlle Morissette
La Presse

« On a toujours été, Montréal et le Québec, une destination sécuritaire, a affirmé la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, vendredi, dans le cadre du Forum stratégique sur le tourisme. On va continuer d’appuyer là-dessus avec les mesures sanitaires. »

Également présente, la ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, partageait aussi ce point de vue. « Le plus grand risque en matière touristique, c’est toujours le risque sanitaire, a-t-elle souligné. Si on n’est pas capable de se positionner comme une destination où on est en santé (et où est capable de se faire soigner), on ne sera pas capable de rebondir. »

Rappelons que l’Alliance de l’industrie touristique du Québec a reçu récemment une enveloppe de 5 millions pour faire la promotion touristique sur les marchés québécois et à l’extérieur afin de préparer la relance.