(Ottawa) La numéro deux de la Banque du Canada a devancé son départ de l’institution au mois prochain.

La Presse Canadienne

Carolyn Wilkins quittera son poste de première sous-gouverneure de la banque centrale le 9 décembre, plusieurs mois avant la fin de son mandat de sept ans, qui était prévue pour le mois de mai.

Mme Wilkins avait mis fin en septembre aux spéculations entourant son avenir en annonçant publiquement qu’elle ne demanderait pas de deuxième mandat.

Elle était considérée parmi les favoris pour obtenir le poste de gouverneur, plus tôt cette année, mais les libéraux ont plutôt choisi de donner les rênes de la banque centrale à Tiff Macklem, qui est entré en poste en juin.

Dans un bref communiqué publié jeudi, Mme Wilkins a indiqué que la fin de l’année était un « moment opportun » pour quitter la banque et explorer « le prochain chapitre de (sa) carrière ».

Des appels de candidatures pour trouver un successeur à Mme Wilkins ont été publiés mercredi.