(Washington) Donald Trump a promis mardi « le meilleur » programme d’aides économiques possible mais après l’élection présidentielle du 3 novembre, accusant la responsable des démocrates à la Chambre des représentants de ne pas négocier en toute bonne foi.

Agence France-Presse

« Après les élections, nous obtiendrons le meilleur plan de relance que vous ayez jamais vu parce que je pense que nous allons reprendre la Chambre » aux démocrates, a affirmé le président républicain.

« Nancy Pelosi ne souhaite que renflouer des villes et des États démocrates mal gérés et marqués par la criminalité », a-t-il ajouté, l’accusant de ne pas vouloir « aider les gens ».

L’hôte de la Maison-Blanche, qui brigue un second mandat, a souligné que les discussions allaient se poursuivre parce qu’il souhaite que la population bénéficie de ce plan de relance.

Fin mars alors que la pandémie de COVID-19 faisait des ravages, y compris socio-économiques, démocrates et républicains étaient parvenus à voter en urgence un gigantesque plan d’aide de 2200 milliards de dollars qui comprenait notamment des allocations chômage de 600 dollars par semaine.  

Mais il a expiré fin juillet.

Depuis, les négociations entre les deux partis sur un nouveau soutien sont dans l’impasse ; ce plan est pourtant jugé indispensable par les économistes pour donner un coup de fouet à l’activité économique.