(Washington) L’administration américaine a révisé son estimation de contraction du Produit intérieur brut pour le deuxième trimestre à -31,7 % en rythme annualisé contre -32,9 % estimé précédemment, a indiqué jeudi le département du Commerce dans un communiqué.

Agence France-Presse

Cette chute historique du PIB, ajoutée à celle enregistrée au premier trimestre (-5 %), a plongé officiellement le pays en récession, provoquée par la pandémie de COVID-19 qui a obligé les autorités à prendre des mesures drastiques de confinement mettant à l’arrêt l’économie américaine.  

La mesure utilisée aux États-Unis pour estimer la croissance est l’évolution en rythme annualisé, qui compare le PIB à celui du trimestre précédent, et projette l’évolution sur l’année entière à ce rythme. Elle diffère du glissement annuel, qui compare le PIB à celui du même trimestre de l’année précédente.