L’opération expropriation est pratiquement terminée pour le Réseau express métropolitain (REM). Le ministère des Transports a en effet acquis 132 lots des 145 terrains visés par un avis d’expropriation. Il reste donc seulement 13 lots à acquérir.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Le REM est un réseau de transport collectif faisant 67 km de long et comprenant 26 stations. La première phase, entre Brossard et le centre-ville, doit entrer en fonction en 2021. Son coût est estimé à 6,3 milliards par la Caisse de dépôt, son promoteur et exploitant.

Le MTQ et le REM n’ont pas dévoilé la somme dépensée pour acquérir les lots expropriés. Des 132 lots, 12 ont fait l’objet d’un achat de gré à gré pour la somme d’environ 5 millions. Les autres ont fait l’objet d’une expropriation.