(Londres) L’or a baissé cette semaine et est tombé à un plus bas depuis décembre, pénalisé par l’appétit des investisseurs pour le risque.

Agence France-Presse

Le platine a également perdu du terrain par rapport à vendredi dernier, tandis que l’argent s’est maintenu et que le palladium a progressé.

Vendredi, le marché londonien sera fermé pour les congés de Pâques.

« Les investisseurs parient toujours sur un nouveau rebond des marchés boursiers, dans un scénario favorable au risque », a expliqué Carlo Alberto De Casa, analyste pour ActivTrades, alors que le métal jaune est tombé jeudi à 1271,15 dollars l’once, son plus bas niveau depuis décembre.

L’or est considéré comme une valeur refuge, qui ne procure aucun rendement, contrairement à une action ou à une obligation, par exemple.

Il a donc tendance à s’affaisser lorsque la confiance domine les marchés et à s’apprécier en période d’incertitudes.

La semaine a été notamment marquée par des indicateurs chinois meilleurs que prévu et qui ont quelque peu atténué les craintes sur un ralentissement économique du géant asiatique.

« Les signes de progrès dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine et les données économiques américaines solides ont également dopé l’appétit pour le risque depuis le début du deuxième trimestre », a fait valoir Benjamin Lu, analyste pour Phillip Futures.

L’argent, de son côté, s’est maintenu sur la semaine, même s’il est tombé lundi également à un plus bas depuis décembre, à 14,86 dollars l’once.

« Le marché mondial de l’argent a été sous-approvisionné l’année dernière », ont fait remarqué les analystes de Commerzbank, mentionnant un rapport de l’Institut mondial de l’argent, publié la semaine dernière.

Selon celui-ci, en 2018, la demande d’argent a progressé d’environ 4 %, atteignant 1,03 milliard d’onces, un plus haut depuis trois ans, du fait d’un bond de la demande de lingots (+53 %).

L’offre, quant à elle, a décliné de 2 %, provoquant un déficit de 29,2 millions d’onces.

Quant au platine, il a baissé cette semaine après avoir atteint un plus haut en onze mois la semaine dernière. Le palladium, lui, a un peu progressé mais restait bien en dessous de son record historique atteint en mars à 1614,84 dollars l’once.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or valait 1274,57 dollars jeudi vers 8 h 45, contre 1292,02 dollars le vendredi précédent à la même heure.

L’once d’argent valait 14,97 dollars, contre 15,03 dollars il y a six jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine s’échangeait à 892,00 dollars, contre 900,57 dollars six jours plus tôt.

L’once de palladium valait pour sa part 1389,26  dollars, contre 1372,93 dollars à la fin de la semaine précédente.