La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, dévoilera en détail le vendredi 29 juin le plan fédéral visant à soutenir les industries canadiennes de l'acier et de l'aluminium, frappées de tarifs douaniers américains depuis le 1er juin.

Publié le 28 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

En visite à Hamilton, en Ontario, au coeur de l'industrie canadienne de l'acier, Mme Freeland dévoilera également la liste complète et mise à jour des produits et des secteurs américains qu'Ottawa compte cibler avec ses propres tarifs douaniers, à compter du dimanche 1er juillet.

Le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, fera une annonce similaire au Saguenay, où se trouve l'essentiel de l'industrie canadienne de l'aluminium.

Le président américain, Donald Trump, a précisément ciblé les fabricants d'acier et d'aluminium canadiens avec des droits de douane de 25 et de 10 % respectivement, en invoquant des questions de « sécurité nationale ».

M. Trump a également menacé d'imposer des tarifs douaniers de 25 % sur les automobiles construites au Canada, en liant directement cette menace aux négociations ardues en vue de renouveler l'Accord de libre-échange nord-américain.

Des représentants patronaux et syndicaux des industries touchées par les mesures américaines ont dressé un sombre pronostic de cette guerre commerciale, le 26 juin, au cours d'une audience devant un comité de la Chambre des communes.