Source ID:; App Source:

Nokia: plus de 1000 postes supprimés en Finlande

Nokia prévoyait initialement de supprimer quelque 1300 emplois, soit 20 %... (PHOTO ANTTI AIMO-KOIVISTO, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Nokia prévoyait initialement de supprimer quelque 1300 emplois, soit 20 % du total de ses effectifs, un chiffre qui a été revu à la baisse, à 1032, a-t-il écrit dans un communiqué.

PHOTO ANTTI AIMO-KOIVISTO, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
HELSINKI

Le géant finlandais des équipements en télécoms Nokia a annoncé vendredi à l'issue des consultations avec les représentants du personnel en Finlande qu'il supprimerait plus d'un millier de postes dans le pays.

En avril, le groupe finlandais avait indiqué vouloir réduire ses effectifs après sa fusion avec Alcatel-Lucent et lancé des consultations dans une trentaine de pays, dont la France, où 400 postes devraient être supprimés.

En Finlande, l'ancien numéro un des téléphones portables, qui vient d'annoncer son retour sur ce marché, prévoyait initialement de supprimer quelque 1300 emplois, soit 20 % du total de ses effectifs, un chiffre qui a été revu à la baisse, à 1032, a-t-il écrit dans un communiqué.

Le groupe n'a pas précisé le nombre de réductions de postes dans le reste du monde.

Le groupe espère au total réaliser des économies de 900 millions d'euros par an à partir de 2018.

Pour ses premiers résultats après la fusion avec Alcatel-Lucent, Nokia a, au premier trimestre, enregistré une perte nette de 513 millions d'euros, victime notamment d'une baisse des ventes dans sa principale activité, les réseaux.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer