Source ID:470710e2-470a-4133-8765-f70c220d4e19; App Source:alfamedia

Stingray fait son entrée en Chine

Au total, Stingray sera présente dans près de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Au total, Stingray sera présente dans près de 40 nouveaux pays grâce à l'acquisition d'iConcerts, une chaîne qui existe depuis une dizaine d'années.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Richard Dufour

Le fournisseur montréalais de services musicaux Stingray a annoncé jeudi soir une deuxième transaction cette semaine avec l'achat de la chaîne télévisuelle suisse iConcerts, notamment diffusée dans l'imposant marché chinois.

En mettant la main sur iConcerts, Stingray devient le plus important télédiffuseur mondial de concerts en format numérique. La transaction est évaluée à une dizaine de millions de dollars et ajoutera environ cinq millions aux revenus annuels de Stingray.

iConcerts était exploitée par Transmedia Communications, une entreprise de Genève, en Suisse. La programmation d'iConcerts (émissions, documentaires, concerts et entrevues) est distribuée dans 85 pays, entre autres en Chine, au Japon, en Inde et en Russie.

En raison notamment d'une entente de distribution et de coproduction en Chine avec CCTV (China Central Television), qui est un peu l'équivalent de Radio-Canada ici, iConcerts réussit à rejoindre 250 millions de ménages.

Au total, Stingray sera présente dans près de 40 nouveaux pays grâce à iConcerts, une chaîne qui existe depuis une dizaine d'années.

« Le catalogue d'iConcerts représente le parfait complément à l'offre actuelle de Stingray », commente le Montréalais d'origine ukrainienne Eric Boyko, PDG et cofondateur de Stingray.

Il s'agit de la deuxième acquisition de l'entreprise cette semaine et de sa troisième depuis son inscription à la Bourse de Toronto, au début de juin.

UNE VINGTAINE D'ACQUISITIONS

Lundi, Stingray avait annoncé l'acquisition de Digital Music Distribution, le plus important fournisseur de services musicaux numériques en Australie avec 29 chaînes audio. En juillet, l'entreprise avait fait l'acquisition du groupe Brava.

Stingray, dont la croissance passe par les acquisitions, se positionne comme un consolidateur dans le secteur des services musicaux à l'échelle mondiale. L'entreprise, qui exploite des chaînes comme Galaxie et Karaoke Channel, par exemple, a maintenant réalisé plus d'une vingtaine d'acquisitions depuis sa création en 2007 et ses activités sont essentiellement du « B2B » (commerce entre entreprises).

Le titre de Stingray a momentanément glissé sous sa valeur initiale d'introduction en Bourse mercredi. C'était la première fois que ça se produisait depuis son entrée à la Bourse de Toronto, le 3 juin, au prix de 6,25 $. Jeudi, l'action a clôturé à 6,35 $.

STINGRAY EN BREF

Près de 300 employés

Présence dans plus de 125 pays

Près de 400 millions d'abonnés




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer